3 min read

Investir dans la pierre : une valeur sûre

Investir dans la pierre : une valeur sûre
Photo by Jaeh / Unsplash

L’investissement immobilier, un placement sécurisant

Avec la réforme des retraites qui inquiète de plus en plus les français, la plupart des actifs décident d’investir et de faire fructifier leur patrimoine en prévision de leurs vieux jours. Si les placements financiers sont très prisés (notamment l’assurance-vie et l’épargne salariale), l’immobilier reste l’un des investissements préférés des français. Certains de mes clients Stonebox me le disent souvent, « investir dans la pierre, au moins, c’est une valeur sûre ». Et ils n’ont pas tort, à condition d’investir de manière intelligente et réfléchie.

Pourquoi investir dans la pierre

Investir dans un appartement reste une solution idéale pour compléter des revenus diminués : pendant le remboursement de l’emprunt, les loyers collectés servent à payer les traites. Mais une fois l’intégralité du crédit remboursé, les loyers tombent directement dans la poche du propriétaire : une solution idéale pour garantir un complément de revenus au moment de la retraite.

De nombreux propriétaires choisissent également d’acheter une résidence secondaire, louée pendant leur période d’activité, et dans laquelle ils s’installeront lorsqu’ils seront à la retraite : une solution qui leur permet de financer leur bien, et de ne plus avoir à payer de loyer lorsque leurs revenus auront diminué.

Il est également fréquent de voir des acheteurs prendre en compte leur descendance lors d’un investissement immobilier : un petit appartement à Paris peut permettre de loger un enfant (pendant ses études ou ses débuts dans la vie professionnelle, ce qui lui permettra de faire des économies de loyer) ou constituer un apport pour l’achat d’un autre appartement (grâce à la plus-value réalisée lors de la revente).

L’investissement locatif : précautions à prendre

Si vous faites le choix d’investir dans un appartement à des fins locatives, vous bénéficierez de nombreux avantages fiscaux. Toutefois, si cette solution peut paraître très avantageuse pour le propriétaire, il importe malgré tout d’être prudent au moment de votre achat.

Choisissez tout d’abord un bien facile à louer. Proximité des transports, des commerces et des écoles, présence d’espaces verts… sont autant d’atouts qui attireront les locataires. Par ailleurs, sachez qu’un bien de petite taille se louera plus facilement qu’un très grand appartement : mieux vaut donc investir dans un joli T2 bien situé que dans un T4 très excentré.

Prenez le temps d’anticiper le profil de vos futurs locataires : un studio se louera très facilement à proximité d’une université, alors qu’un appartement de plusieurs pièces sera très recherché dans un quartier familial. Sachez que louer à des étudiants a des avantages et des contraintes : vous devrez souvent changer de locataires (en général tous les deux ans, en moyenne), mais la caution parentale est un atout financier de poids, qui vous garantit le paiement du loyer.

Enfin, avant d’acheter, prévoyez la rentabilité locative de votre bien : évaluez les charges que vous aurez à payer (charges de copropriété, frais d’entretien de l’immeuble…) et renseignez-vous auprès d’un professionnel pour connaître le montant des loyers dans le quartier.

Mon avis

Investir dans l’immobilier est une excellente solution, à condition que cette opération soit réalisée sur le long terme : en effet, au moment de l’achat, vous serez amenés à verser 7,5 % de frais de notaire (et 5 % de frais d’agence, si vous décidez de faire appel à un professionnel pour l’achat de votre bien). Par ailleurs, les premières années, vous remboursez principalement les intérêts de votre crédit immobilier : plus vous conserverez votre bien longtemps, plus vous récupèrerez de capital à la revente.

Pour un investissement locatif optimal, je vous conseille d’investir dans les grandes villes, où la demande de logement est forte et dont le potentiel de plus-value à la revente est important. Acheter à Paris est de plus en plus cher et les rendements locatifs sont faibles, mais un achat locatif dans la capitale constitue un investissement très sécurisé. Certains quartiers en pleine métamorphose, notamment, vous permettront d’effectuer une belle opération immobilière, même si le centre de Paris reste le plus prisé (et donc très cher).

Maïa